Violences/Mayotte :

« situation explosive face à l'intransigeance du patronat »

A Mayotte, le mouvement contre la vie chère s’élargit et se durcit. Au milieu des interpellations et des arrestations de manifestants par les forces de l’ordre, un homme est mort et d’autres ont été blessés. Ces violences doivent cesser au plus vite avant que les victimes ne se multiplient !


24 octobre 2011

A Mayotte, le mouvement contre la vie chère s’élargit et se durcit. Au milieu des interpellations et des arrestations de manifestants par les forces de l’ordre, un homme est mort et d’autres ont été blessés. Ces violences doivent cesser au plus vite avant que les victimes ne se multiplient !

Pourtant, les revendications portées par le mouvement actuel sont légitimes. Comme le PCF le réclame depuis le début du conflit, le gouvernement doit sans tarder peser en faveur de l’ouverture de véritables négociations et apporter des solutions aux problèmes de cherté qui touche la population mahoraise.
Les habitants de Mayotte ne doivent pas être considérés comme des citoyens de seconde zone. Alors que la situation devient explosive face à l’intransigeance du patronat et des pouvoirs publics, la négociation est le seul passage permettant la détente sociale.


Je contribue
La contribution

forum info modere