Les communistes du Pays de Courpière vous proposent : :

Vente de fruits et légumes du pays à prix coutants.

Courpière - Samedi 12 novembre
En présence d’André CHASSAIGNE,
Député de Thiers-Ambert
Rendez– vous :
10h devant la caserne des pompiers -Rue F. Bal
11H Parking de la résidence des Rioux - rue Gardette
12h Centre bourg- Place de la Victoire.


9 novembre 2011

Des produits locaux de qualité à la portée de tous :
Pommes de terre (provenance : Auvergne) le sac de 10kg à 2,80€ (soit 0,28€/kg)
Carottes (du Pays de la Loire) - le sac de 3kg à 1,75€ (soit 0,58€/kg)
Poireaux (Auvergne) - la botte d’un kg à 1,30€.
Raves –navets (Livradois) - le kg à 1,00€.
Pommes-gala/ golden (Forez) - le baby de 8kg à 5,80€ (soit 0,72€/kg).

INFORMATIONS : 06.59.52.39.96.

La spéculation financière et sur les produits agricoles affame la planète.

Pour les couches populaires, les recommandations sanitaires de consommer cinq fruits et légumes par jour ne sont que des vœux pieux.

La bande du Fouquet’s, elle, n’est pas à ce régime.

Les producteurs agricoles subissent le démantèlement des politiques publiques agricoles européennes et françaises. Le prix mondial de leurs fruits et légumes qu’impose la concurrence libre et non faussée fera chuter leurs revenus de moitié cette année. Certains en sont arrivés à laisser pourrir leur récolte ! Alors que les géants de la distribution se goinfrent de marges bénéficiaires grâce aux lois économiques taillées sur mesures par les gouvernements successifs depuis environ 20 ans.

A l’occasion de la vente solidaire de fruits et légumes organisée à Courpière, le PCF invite la population, les consommateurs, les producteurs et citoyens à se faire entendre en participant à la vente solidaire et en signant la pétition « front uni contre la vie chère ».

Cette vente directe ouvre des espaces de rassemblement et d’alternative.
Dès maintenant le PCF propose d’encadrer les marges et les pratiques de la grande distribution avec l’ambition d’une alimentation de qualité accessible à tous permettant la rémunération du travail paysan.

Aussi, avec ses parlementaires, et notamment André Chassaigne, et ses partenaires du Front de gauche, le PCF a déposé un projet de loi pour l’encadrement des prix alimentaires.


Je contribue
La contribution

forum info modere