Un front populaire et citoyen

« Le gouvernement pratique la politique de la « terre brûlée de gauche ». Un phénomène d’autant plus inquiétant qu’il s’inscrit dans un contexte européen et mondial d’exacerbation des confrontations. Les citoyens britanniques viennent de voter à 51,9 % pour sortir de l’Union européenne. C’est un nouveau choc révélateur de l’ampleur du désaveu populaire vis à vis de l’UE néolibérale. Le temps est venu de refonder l’UE, de construire une Union de peuples et de nations libres, souverains et associés, tournée vers le progrès humain et la justice sociale. Cette nouvelle Union, et les nouveaux traités qu’elle appelle, doivent se construire sous le contrôle des peuples européens. Le déni répété de cette exigence depuis le référendum de 2005 sur le Traité constitutionnel européen jusqu’au coup d’État financier contre la Grèce, a conduit l’Europe dans le jusqu’au-boutisme libéral et donné des ailes à l’extrême droite.


23 août 2016

Pour nous, il y a urgence à déverrouiller ce système et s’autoriser à construire un autre avenir que la fatalité et la fuite en avant vers le pire. Comme tant de de Français-es qui n’en peuvent plus du pouvoir Hollande, Valls, Macron, passé en 2012 en seulement quelques jours « d’ennemi de la finance » en « ami des milliardaires », nous souhaitons que notre peuple cherche des réponses nouvelles pour la démocratie et le progrès humain. Nous pensons qu’il est possible de construire un Front populaire et citoyen, à vocation majoritaire, capable d’ouvrir une perspective d’espoir. Avec une droite et un FN menaçant, il faut surmonter les divisions et présenter un candidat commun à toutes les forces de gauche opposées à la politique d’austérité du gouvernement.

Depuis 4 mois le mouvement social est revenu sur le devant de la scène pour contester la loi Travail et porter d’autres choix en rupture avec le dogmatisme libéral et l’impasse des politiques d’austérité. La mobilisation s’est construite sur un large soutien de la population et elle ne s’est pas essoufflée comme l’escomptait le Gouvernement. A l’instar du secrétaire de la CGT, Philippe MARTINEZ qui indique que la lutte va se poursuivre durant l’été et à la rentrée, les communistes ne doivent rien lâcher et continuer de porter les explications sur la nocivité de la loi. Il faut même aller au-delà de la dénonciation de la loi que VALLS veut imposer rapidement : continuons de populariser nos propositions pour éradiquer le chômage et réorienter l’économie au profit des travailleurs et en faveur du développement raisonné et durable de l’outil de production.

La réussite de la Fête de l’Huma 63 Samedi 2 Juillet à Pont du Château doit nous encourager à mettre en débat avec tous nos concitoyens le projet communiste issu de notre congrès et ses propositions concrètes pour transformer la société et la débarrasser de toute forme d’oppression, de domination, d’injustice. Ne boudons pas notre plaisir du succès de cette fête qui a accueilli plus de 600 personnes venues goûter au plaisir d’une Fête populaire où les luttes, le débat, l’échange, la culture, la solidarité, la convivialité et la musique étaient à l’honneur. Un succès remarquable : car entre les élections régionales de décembre, la préparation de notre congrès ces derniers mois et notre implication dans ce très beau printemps des luttes, nous avons organisé cette fête en l’espace de quelques semaines.

Sans l’énorme travail abattu par de nombreux camarades pour populariser la Fête, faire inscrire 300 personnes au repas, proposer nos bons de soutien, solliciter les groupes de musiques, le traiteur, les associations, prévoir un espace enfance avec un artiste, organiser un débat, s’occuper de toutes les questions logistiques, rien n’aurait été possible et une fois encore la merveilleuse machine militante du Parti Communiste a su répondre présente. Un très grand merci à tous ceux qui ont œuvré à cet immense bonheur.

Nous pouvons donc nous appuyer sur ce bel élan pour renforcer, développer et élargir notre démarche de Grande Consultation Citoyenne. Ne mégotons pas et soyons confiants dans notre capacité à aller à la rencontre des gens, à savoir les écouter, à leur faire percevoir que rien n’est joué et que les communistes ont des propositions et qu’ils souhaitent les mettre à disposition d’un rassemblement le plus large possible autour des vraies valeurs de Gauche qui n’ont rien à voir avec la Loi travail. A nous de faire remplir encore plus de questionnaires "Que demande le Peuple ?" dans le cercle de notre famille, de nos amis, du boulot, sur les marchés, devant les entreprises, etc...

Jusqu’à la grande restitution de ces questionnaires, prévue à la Fête de l’Humanité à la Courneuve les 9, 10 et 11 Septembre, nous disposons de presque 10 semaines pour mobiliser le Peuple et lui faire prendre conscience qu’il doit prendre ses affaires en main.

Pierre MIQUEL
Secrétaire départemental PCF63


Je contribue
La contribution

forum info modere