Régional Air France :

Soutien aux salariés de Régional en lutte

André CHASSAIGNE, député du Puy-de-Dôme, Cyril CINEUX, secrétaire départemental du PCF, président du groupe communiste au Conseil municipal de Clermont-Ferrand et Jacques LANOIR président du groupe communiste à Clermont-Communauté se sont rendus mardi 21 juin au matin sur le site de Régional - filiale du groupe Air France KLM - à l’aéroport Clermont-Aulnat pour soutenir les salariés de cette entreprise.


23 juin 2011

Ces derniers ont lancé il y a cinq jours une mobilisation importante pour exiger des augmentations salariales de l’ordre de 5% avec une valeur plancher de 100 euros pour les salaires inférieures à 2000 €. Or la direction de l’entreprise ne propose qu’une ridicule revalorisation de 1% et l’octroi d’une prime de 350 euros.

Des propositions patronales difficiles à comprendre alors que le groupe Air France – KLM a annoncé le mois dernier un bénéfice net de 613 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en hausse de 12,5%, à 23,6 milliards. Ajoutons également que l’ensemble des objectifs fixés par l’entreprise Régional à ses salariés a été atteint. Le salaire moyen dans l’entreprise oscille entre 1100 € et 1300 € net. L’augmentation salariale et la satisfaction des revendications des salariés sont estimées par les syndicats à environ 1,7 millions d’euros. Alors que les employés sont les premiers acteurs des bons résultats du groupe, il serait normal que ceux-ci bénéficient en premier lieu des fruits de la richesse produite.

Nous rappelons ici que l’entreprise Régional a bénéficié l’année dernière de 1,8 millions d’euros de subventions publiques de la part du Conseil régional, du Conseil Général et de Clermont Communauté dans le cadre d’un réaménagement de l’activité de l’entreprise sur le site de l’aéroport avec notamment la création de 40 emplois.

Par conséquent, nous demandons à Régional et au groupe Air France – KLM de prendre toutes leurs responsabilités en accédant aux revendications légitimes des salariés. Leur lutte s’inscrit dans un contexte particulier où le pouvoir d’achat des ménages est en berne alors que les bénéfices des grandes entreprises explosent de manière arrogante. Il est aujourd’hui urgent d’augmenter les salaires pour lutter contre la vie chère et surtout pour répartir la richesse de manière plus équitable.

La Fédération du Puy-de-Dôme du PCF réaffirme son soutien aux salariés en lutte pour défendre leur pouvoir d’achat et qui revendiquent légitimement des augmentations de salaires remettant en cause les logiques de rentabilités qui crées tant de souffrance dans notre peuple.


Je contribue
La contribution

forum info modere