Communiqué de presse :

Sommet de l’élevage / politique agricole : le repli nationaliste et la démagogie sont des leurres !

L’opération séduction de Marine Le Pen en direction du monde rural au Sommet de l’élevage ne doit tromper personne. Comme l’ensemble de sa politique, les propositions du Front national pour l’agriculture surfent sur la démagogie d’un repli nationaliste, censé à lui seul régler tous les problèmes.


3 octobre 2012

Télécharger

En demandant la sortie de la France de la politique agricole commune (PAC), le Front national souhaite liquider la seule politique européenne dotée de véritables moyens d’action. Plutôt que de se battre pour un budget à la hauteur des besoins de nos agriculteurs, et pour une réorientation de la PAC en faveur d’une agriculture paysanne et à taille humaine, le Front national est chargé de faire diversion pour mieux enterrer les paysans.

Son choix politique, c’est le rejet de l’autre, le refus de toute coopération entre les agriculteurs européens comme au niveau international, pour, au final, mieux laisser le champ libre aux forces de l’argent et à la grande distribution.
Ne nous y trompons pas, en prônant par ailleurs la « rationalisation des services publics » dans son programme, l’objectif caché du Front national, c’est toujours moins de services et de considération pour les ruraux.

Pour le Parti Communiste Français, c’est au contraire de plus de coopération entre les peuples, de plus de solidarité que nous avons besoin pour permettre aux paysans de relever la tête. Toute notre action vise à sortir l’agriculture du carcan libéral de la concurrence de tous contre tous.

C’est avec détermination qu’au Parlement européen, comme au Parlement français, aux côtés des agriculteurs, nous nous battons pour des revenus dignes, des prix d’achat rémunérateurs, le maintien et l’installation d’agriculteurs sur tous nos territoires, ainsi qu’une protection sociale et des retraites à la hauteur des besoins.

C’est avec ces objectifs que nous intervenons dans les négociations actuelles pour une PAC 2013-2020 profondément renouvelée et au budget ambitieux. Tout le contraire d’un repli sur soi qui amène toujours le pire.


Je contribue
La contribution

forum info modere