Médiathéque Hugo Pratt - Cournon :

SUITE ET FIN DU MOUVEMENT DE GREVE

Les agents de l’établissement de lecture publique phare de l’agglomération Clermontoise ont entamé le 21 mai dernier un second mouvement de grève après une année d’ouverture. Après 11 jours de grève, les salariés ont été reçus mardi 1er juin.


10 juin 2010

Les agents de l’établissement de lecture publique phare de l’agglomération Clermontoise ont entamé le 21 mai dernier un second mouvement de grève après une année d’ouverture. Après 11 jours de grève, les salariés ont été reçus mardi 1er juin par Olivier BIANCHI ,….. . suite à cette rencontre et l’aboutissement des négociations le mouvement de grève a été suspendu.

Quels étaient les souhaits des salariés ?

L’ensemble du personnel s’est mobilisé pour demander des créations de postes. En effet, après un an d’ouverture, la médiathèque Hugo-Pratt c’est : plus de 7000 inscrits, plus de 220 000 prêts, environ 80 000 documents, mais seulement 15 agents sur deux sites pour 37h hebdomadaires d’ouverture au public !

C’est insuffisant pour proposer des livres, des films, des disques récents ; des animations régulières (heure du conte, projection, concert, atelier multimédia...) ; des accueils de classe et de groupes spécifiques. En un mot, insuffisant pour répondre à la commande politique posée par les élus de l’agglomération.

Pour défendre un service public de qualité, offrir un service correct aux usagers et un accès universel à la culture pour le plus grand nombre, les agents ont réitérés leurs revendications pour assurer le bon fonctionnement de la structure.

Suite à l’analyse du fonctionnement de la médiathèque et de son antenne, le besoin exprimé pour permettre la mise en œuvre de la commande publique est de 5 postes supplémentaires temps plein de catégorie B, filière culturelle.

Qu’ont-ils obtenus ?

Suite aux négociations, trois emplois supplémentaires en CUI (Contrat Unique d’Insertion) vont être crées aux conditions imposées par les salariés de pérenniser les postes dans 2 ans et de permettre aux titulaires de suivre des formations leur permettant d’intégrer la fonction publique territoriale.

Quel a été le rôle des élus du Groupe communistes et apparenté ?

Lors du 1er jour de grève, les élus communistes et apparenté de l’agglomération menés par Jacques Lanoir, président du Groupe, et Cyril CINEUX, secrétaire départemental, étaient présents pour soutenir les salariés Ils ont demandé une nouvelle fois aux vices présidents chargés des Ressources Humaines et de la Culture, de rencontrer rapidement les salariés et d’arriver à un accord satisfaisant.
Le 1er juin, Christian SINSARD, maire PCF d’Aubière, a contribué au bon déroulement des négociations en apportant une vision progressistes aux débats.


Je contribue
La contribution

forum info modere