Samedi 5 juin 2010 :

Résolution adoptée par les communistes du Puy de Dôme

L’Assemblée Générale des communistes du Puy de Dôme a, en premier lieu, souhaité réaffirmer son attachement au Parti Communiste et sa volonté que la pérennité du parti soit assurée quelque soit la stratégie.


7 juin 2010

Les communistes du Puy de Dôme sont, à la quasi unanimité, favorables à la poursuite et à l’élargissement du Front de Gauche. Ils souhaitent cependant que le congrès d’étape permette une clarification de nos positions notamment sur le paquet électoral proposé par le PG et sur la séquence électorale de 2012. Les communistes pensent qu’on ne peut attendre 2011 pour définir notre stratégie présidentielle.

L’Assemblée générale souhaite que l’hypothèse d’une candidature collective soit mise en débat pour le congrès. Elle préserverait le Front de Gauche en préservant l’identité de chacun et elle serait porteuse de dynamique pour les législatives. Le Congrès doit également apporter une réponse nationale à celles et ceux qui souhaitent rejoindre le Front de Gauche sans toute fois adhérer à l’une de ses organisations.

Concernant les transformations du PCF, l’Assemblée Générale souhaite que la démocratie soit renforcée. Les conditions de création de notre dernier matériel de communication pour la campagne des retraites montrent, s’il en était besoin, que nous avons besoin de produire un effort sur le travail collectif, la mutualisation des compétences et des expériences. Nous voulons faire de l’implication populaire le cœur de notre démarche. Cela fait des années que, dans nos textes de congrès, nous théorisons la démarche citoyenne, il nous faut maintenant passer aux actes et proposer aux communistes de la mise en pratique, du concret.

Enfin, au moment où nous allons changer de secrétaire national, il faut nous interroger sur notre rapport aux médias. Même si nous sommes boycottés par les médias, il faut regarder ce qui, chez nous, peut avoir tendance à provoquer cet ostracisme. Les médias ont une importance de plus en plus grande dans la circulation de l’information et dans la transmission des idées dominantes. Il est demandé qu’un effort particulier soit fait pour décrypter les médias et donner aux communistes les outils pour appréhender et expliquer le fonctionnement médiatique. Dans ce travail sur notre rapport aux médias, il est proposé qu’André CHASSAIGNE puisse être l’un des portes parole du PCF.


Je contribue
La contribution

forum info modere