Régional : Les salariés ne veulent pas être sacrifiés sur l’autel de la rentabilité.

Depuis l’annonce dans la presse économique d’une restructuration des filiales aériennes d’Air France (Régional, BRITAIR, Air linair), les salarié-e-s de ces compagnies vivent dans l’incertitude la plus totale et ce n’est pas les atermoiements des différentes directions sur la constitution du Pôle Régional Français, nom provisoire donné à la futur entité, qui amènent de la clarté aux débats.


13 novembre 2012

Avant même que ce "pôle" ne soit constitué, les deux objectifs pour la direction d’Air France étaient : réductions des coûts et augmentation de la productivité. C’est donc par une demande de protocole d’accord sur la re-négociation des accords collectifs qu’a commencé l’offensive patronale.

Rejet en bloc de la part de tous les syndicats de Régional unis, contre toutes mesures visant à revenir sur les avantages acquis !
Refus également pour les élus du Comité d’Entreprise de donner le moindre avis sur le projet " PRF", dont la direction n’a même pas pû présenté ni le business plan, ni la constitution juridique....

Les salariés de Régional ne peuvent pas être la variable d’ajustement d’Air France.


Je contribue
La contribution

forum info modere