REGARDS SUR L'AUVERGNE


 

Regards n°824

Loi sécuritaire : Patriot Act à la Française

La loi renseignement sera soumise au vote à l’Assemblée nationale le 05 mai, en procédure accélérée. Cette loi, qui se veut une réponse à l’attentat de Charlie Hebdo, étend les possibilités de surveillance des services de renseignements hors contrôle judiciaire et le champ de leur mission : promotion de la politique étrangère de la France et de ses intérêts nationaux ainsi que l’extension de la surveillance des violences.


Mise en ligne : 4 mai 2015Suite

Regards n°824

LA MÉDITERRANÉE DOIT REDEVENIR LE BERCEAU D'HUMANITÉ ET D'ÉCHANGE QU'ELLE A TOUJOURS ÉTÉ

La Méditerranée se transforme en vaste cimetière. L’Union européenne s’indigne, mais sa décision de mettre fin au dispositif italien « Mare nostrum » dont les bateaux allaient jusqu’à l’approche des côtes africaines, par deux simples dispositifs de surveillance des côtes européennes (Triton en Italie et Poséidon en Grèce), a donné l’illusion que le renforcement des mesures de sécurité était la solution et a ouvert la voie aux naufrages à répétition en pleine mer. L’UE envisage à présent une intervention militaire pour « identifier, capturer et détruire les bateaux avant qu’ils ne soient utilisés par les trafiquants » sans qu’il n’existe de véritable option crédible à ce jour. L’UE n’est pas à la hauteur de la tragédie humaine en cours en Méditerranée. Il n’y a pas de solution militaire aux tragédies migratoires ; il n’y a de solutions que politiques, économiques et sociales.


Mise en ligne : 4 mai 2015Suite


Regards n°824

Compte rendu du conseil départemental du 2 avril 2015

Le conseil départemental a débuté légitimement sur l’engagement des communistes au cours de ces dernières semaines. Alors que le contexte pour ces élections était peu favorable et les conditions ubuesques, les efforts de rassemblement, de mobilisation et le travail accompli par notre collectif humain et militant, en 1 mois de campagne, ont produit des résultats qui sont la plus belle des réponses au traitement médiatique dont nous avons fait l’objet.


Mise en ligne : 4 mai 2015Suite

Regards n°824

EDITO : 21 mars 2006 - 6 juin 2015

Cela fait maintenant neuf ans que les communistes du Puy-de-Dôme m’ont confié la responsabilité d’être le premier secrétaire fédéral. Trois mandats qui semblent toute une vie tant cette responsabilité est prenante, enrichissante, exaltante mais aussi usante et stressante. Le temps de se retirer, de passer la main est venu. Neuf ans, c’est court et c’est long en même temps. Cela laisse le temps de (...)


Mise en ligne : 4 mai 2015Suite


Faisons lever le soleil qui vient

Il est des semaines, comme cela, au cours desquelles l’attention préfère se perdre da ns le spectacle des astres, bien plus plaisant que celui des tourments, désormais quotidiens, de la vie politique française. À l’heure où l’homme remontre son inimaginable capacité à surmonter ses limites pour atteindre quelque corps céleste dérivant dans l’immensité de l’univers, notre théâtre de l’ici-bas ne cesse (...)


Mise en ligne : 20 novembre 2014Suite

Peuple Citoyen, la démocratie, le défi de notre temps

Jean-Claude Mairal

Jean-Claude Mairal a publié aux éditions Arcane 17 un essai intitulé "Peuple citoyen – La démocratie, le défi de notre temps". Préfacé par le député André Chassaigne, l’ouvrage plaide pour une citoyenneté active par la démocratie participative. Une « révolution culturelle » à l’opposé de la tendance à l’individualisation et à la personnalisation du pouvoir de la Ve République. « C’est en permettant à notre société d’être pleinement démocratique que nous favoriserons l’émergence d’une société plus solidaire, plus juste et plus respectueuse de l’environnement », écrit l’ancien président communiste du conseil général de l’Allier. Secrétaire de la fondation Gabriel-Péri et président du Centre d’information, de documentation, d’étude et de formation des élus (Cidefe), Jean-Claude Mairal défend l’idée que rien de durable ne peut se construire sans le peuple, encore moins contre lui. "La démocratie est plus que jamais le moyen et le but de tout projet de transformation sociale et écologique".


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite


La maison d’enfants de Tourelle, samedi 30 août à St-Julien-de-Coppel

Il faut citer Louis Aragon avant de suivre les pas de Guy Schmauss, ce samedi 30 août, à Saint-Julien-de-Coppel. "L’avenir à chaque instant presse le présent d’être un souvenir.", disait le grand poète. Parce qu’il y a un passé, un présent, et un avenir, ce sénateur communiste, ce camarade généreux de Clichy s’est rendu en Auvergne pour son devoir de mémoire personnel. Une cérémonie de souvenir, où la population de la commune et les communistes de la section Fourvel l’entouraient. Le 3 mars 2013 elles ont été reconnues « Justes parmi les nations » par l’organisation Yad Vashem, et, curieusement notre ami et camarade Guy n’a pas été invité à la cérémonie. Notre camarade Guy Schmaus a souhaité réparer cet « oubli » en organisant une cérémonie samedi 30 août dernier en présence de sa famille, de ses camarades communistes du secteur, des élu(e)s Copelliens et de notre député André Chassaigne.


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite

Stage de base du 31 octobre au 1er novembre

En cette rentrée mouvementée, notamment sur le plan politique, la Fédération PCF du Puy-de-Dôme propose à ses nouveaux adhérents de participer au stage de formation de base qui a lieu chaque année à la Toussaint.


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite


A la poste : reprise des réorganisations

La « pause » dans les réorganisations, annoncée par le président de La Poste, en mars 2012 dernier à la suite d’une série de suicides parmi le personnel, est bel est bien terminée.


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite

Debout les damnés de la Terre !

« Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux ». Attribués à Etienne de la Boétie, ces propos de la fin du XVIe siècle pourraient être les nôtres, peuple des révolutionnaires de ce début de siècle désenchanté. Les tyrans n’ont pas disparu, ils nous entourent au contraire quotidiennement. Aux tyrans bien identifiés des régimes politiques d’oppression, pour qui le présent semble être un (...)


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite


Vendredi 10 octobre à 18h

Apéritif de soutien aux 3 bougnats

Comme nous le ressentions depuis plusieurs semaines dans le paysage politique trouble, la fête de l’humanité avec sa culture, ses multiples débats, ses concerts, sa fraternité, sa solidarité internationale, … a marqué le pays. Cette année, sous un soleil durant les 3 jours, avec une participation de plus de 500 000 personnes, un public jeune a été une réussite.


Mise en ligne : 10 octobre 2014Suite

Pour nos enfants, nous voulons le meilleur :

NOUS VOULONS L’ÉGALITÉ !

Un projet pour l’école, c’est un projet pour la société. Nous voulons combattre les inégalités, en finir avec la concurrence généralisée et construire des réponses collectives aux défis de l’avenir. Nous voulons l’école de l’égalité ! Le savoir est un pouvoir. Maîtriser des connaissances complexes, c’est ce qui permet de maîtriser son travail, d’être un citoyen actif dans la démocratie, bref, de ne pas subir et de choisir sa vie. L’école n’a pas à faire le tri entre ceux qui auront ce pouvoir et les autres. Au contraire, elle doit donner à tous les moyens de s’approprier des savoirs complexes.


Mise en ligne : 2 septembre 2014Suite


Réforme territoriale :

l’exigence d’un grand débat public !

En revenant une nouvelle fois dans cette rubrique sur les conséquences du projet de réforme territoriale, mon souhait est avant tout de maintenir une vraie réflexion sur les conséquences à venir de choix politiques qui défigureraient durablement notre pays. Car, faut-il le répéter, cette réforme s’inscrit d’abord dans une volonté de façonner la République pour la rendre compatible avec les projets libéraux d’une Europe des régions, d’une Europe fédérale aux nations morcelées. Ces orientations sont lourdes de dangers.


Mise en ligne : 2 septembre 2014Suite

Quand la gauche est sous la grêle … vient la Fête de l’Huma !

L’été passé sous le déluge a démontré le potentiel destructeur pour les peuples des politiques guidées par la seule finance mondiale et les grandes puissances capitalistes. Sur le plan international bien entendu, avec les crimes de guerre perpétrés par l’Etat israélien avec le quasi-aval des puissances occidentales, le conflit en Ukraine attisé par la « diplomatie » européenne, ou l’extension du conflit en Irak et en Syrie. Ou dans notre pays avec la cure d’austérité imposée par le sommet de l’Etat et qui n’en finit pas de briser les perspectives d’avenir de la jeunesse et de millions de Français.


Mise en ligne : 2 septembre 2014Suite


Conseil National

Relevé de décisions et d’orientations

Pour reconstruire l’espoir à gauche et l’espoir pour la France, le Conseil national du PCF a appelé à un immense effort politique pour rendre possible, d’ici 2017, l’ouverture d’une perspective de gauche. Face aux risques d’enlisement gravissime de notre pays dans la crise et le chômage, face aux menaces qui pèsent sur l’avenir de la France et ses valeurs de solidarité, face aux dangers de réponses de plus en plus rétrogrades, à la montée des peurs et des racismes, un autre avenir pour la France est possible, autour d’un projet de solidarité, d’une alternative de transformation sociale, d’une ambition de redressement national dans la solidarité avec les autres peuples d’Europe et du monde.


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite

Nouveaux adhérents

Soirée d’accueil

Depuis 2 ans, le pôle formation de la fédération organise des soirées d’accueil des nouveaux adhérents. Nous avons fait le choix d’une réunion informelle, aprés une visite de la fédération, autour d’un apéro, sans discours, favorisant l’échange à batons rompus. Cette rencontre nous permet, tout en faisant connaissance, de présenter la fédération et plus largement le PCF. C’est aussi et surtout le moment d’échanger autour des motivations qui nous ont conduits à adhérer, de croiser nos expériences et nos attentes.


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite


29, 30 et 31 août 2014

Université d’été du PCF

L’université d’été 2014 du PCF se situe dans un contexte politique singulier et dangereux, celui d’une crise politique sans précédent. Une crise marquée notamment par une abstention massive, un discrédit de la politique, une perte des repères politiques structurants, un Front national aux portes du pouvoir ; un paysage politique en recomposition : celle des forces de droite, mais aussi celle du Parti socialiste, avec pour objectif le ralliement de la social-démocratie française à la 3e voie mise en oeuvre par Blair et Schröder. Enfin, un Front de gauche qui ne profite pas de l’échec du pouvoir socialiste.


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite

Les barbecues-formation

Désormais rendez-vous incontournables, les barbecues-formation rythment depuis 6 ans l’activité estivale de la fédération.

BARBECUE FORMATION
Du 11 juillet au 28 août
à la Fédération PCF du Puy-de-Dôme - Clermont-fd- RDV à 18H

11 juillet : La décentralisation

18 juillet : La droitisation ?

22 août : Le coût du capital

28 août : Formation ?


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite


A Clermont-Ferrand,

Les volcans s’éveillent !

De cette fin mai 2014, les peurs qui naissent d’un résultat électoral dangereux ne doivent pas servir à éclipser les luttes victorieuses engagées par les salariés. Un de ces combats du quotidien, celui des salariés des Volcans à Clermont-Ferrand vient en effet d’aboutir à de vraies solutions innovantes et garantes du maintien de nombreux emplois. Faut-il y voir un simple clin d’œil à l’histoire ou un exemple à suivre, riche d’enseignement politique ?


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite

Réforme territoriale :

Non au coup de force contre les territoires !

Les grandes lignes de la deuxième loi de décentralisation, présentée en conseil des ministres le 18 juin prévoient de grandes fusions entre les régions. Le gouvernement veut imposer une austérité sans précédent aux collectivités territoriales, au nom du redressement des comptes publics exigé par l’Europe libérale. Des pans entiers des services publics locaux, gérés par les collectivités, seront sous-traités, à court terme, et livrés aux appétits des grands groupes privés.


Mise en ligne : 10 juillet 2014Suite



Aussi