Mercredi 30 mars 18H - Fac de Lettres :

MANIFESTATION POUR SOUTENIR LES ETUDIANTS CLERMONTOIS MENACES D'EXPULSION


16 décembre 2010

7 étudiants clermontois ont reçu depuis fin octobre une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF), délivrée par la préfecture qui s’arroge un droit de regard sur les parcours universitaires des étudiants contre l’avis des équipes pédagogiques :

Marwane, étudiant en physique fondamentale à l’UBP, mais qui malheureusement, sous la pression est retourné chez lui.

Marouane, étudiant en L3 de Mathématiques appliquées aux sciences sociales (MASS), à l’UBP.

Youness, étudiant en L3 de Mathématiques appliquées aux sciences sociales (MASS), à l’UBP.

Diane, étudiant en L1 de Mathématiques appliquées aux sciences sociales (MASS), à l’UBP.

Yuan, étudiant en 1e année de DUMA, à l’Université d’Auvergne

Aljilani, étudiant en lettres à l’université Blaise Pascal, père de 5 enfants. la préfecture refuse de leur délivrer un titre de séjour et les enjoint de retourner en Lybie ...

La fédération du PCF apporte son soutien aux étudiants, et dénonce vivement cette accélération des reconduites à la frontière. Ni sélection ni expulsion !

Face à cette situation, aux conséquences dramatiques pour les étudiants concernés, la fédération considère que les étudiants étrangers doivent avoir les mêmes droits que les étudiants français en matière de parcours d’études - y compris de redoublement ou de réorientation - et considère que toute décision contraire à ce principe est discriminatoire. Ce principe d’égalité est conforme aux traditions d’ouverture, d’accueil et de coopération internationale des universités françaises, ainsi qu’aux chartes européennes et à la charte universelle en matière de droits humains.

La fédération estime que tout étudiant étranger admis à s’inscrire à l’université sur des critères pédagogiques doit bénéficier d’un titre de séjour lui permettant de mener à bien les études qu’il a choisies. Elle estime que seuls les enseignants de l’université sont compétents pour juger de la réalité et du sérieux du parcours universitaire de leurs étudiants.

Tout étudiant étranger est en droit de poursuivre ses études, tout étudiant ayant commencé une année universitaire, doit obtenir le droit de la terminer et de se présenter aux examens.


Je contribue
La contribution

forum info modere