Meilleurs voeux

À chacune et à chacun, nous présentons nos meilleurs vœux de santé, de réussite, de prospérité, de paix et de solidarité. Dans cette société et ce monde en plein bouleversements, secoués par de multiples fractures et ruptures « régressives », par ces bruits de bottes qui reviennent, par ces naufrages silencieux de migrants à moins de mille kilomètres d’ici, par l’inquiétant réchauffement climatique, par les divisions et les replis, par les colères détournées par les pires adversaires des citoyens et des travailleurs, nos souhaits ne peuvent se concrétiser sans un effort considérable de réflexions, d’élaborations nouvelles, et surtout d’actions communes et unitaires pour faire bouger positivement la situation.


23 janvier 2017

Un monde est finissant. Un autre est à inventer ! Ce devrait être le grand chantier de tous les progressistes rassemblés. En finir avec les horreurs du terrorisme et des guerres qui se nourrissent l’un l’autre appelle le retour de la mobilisation politique et populaire, de la diplomatie. Les haines entretenues, les divisions, les simplismes et la résurgence des populismes d’extrême droite ne servent que le dieu Argent, qui pille, spolie, domine, exploite, sème partout la misère, les désolations, les rancœurs et ouvre le cratère brûlant d’un volcan prêt à éclater. Le cynisme grandissant des hyperpuissances, qui jouent avec les êtres humains comme dans un jeu de Monopoly, doit laisser place à une nouvelle Organisation des Nations unies respectée et démocratisée au service des droits humains et environnementaux. Il nous faut élargir et élever le rapport de force pour rompre avec ce modéle ultra libéral où précarité et chômage sont le lot quotidien de millions de nos concitoyens alors qu’il n’y a jamais eu autant de richesses pour satisfaire les besoins de toutes et tous.

Ce début d’année devrait être le moment privilégié d’un débat approfondi non seulement pour empêcher la régression, la division et le repli proposés par la droite et l’extrême droite, mais surtout pour se ressaisir à gauche et se rassembler autour de nos principes et valeurs de paix, d’émancipation, de solidarité et de progrès.

L’heure est au rassemblement populaire pour une rupture positive d’avec l’ordre actuel, en s’appuyant sur la candidature de Jean-Luc Mélenchon tout en luttant avec nos candidats aux législatives contre l’ultra-présidentialisation. Réveillons les consciences et martelons que la clef de cette situation réside dans l’engagement et la mobilisation du plus grand nombre.

Pierre MIQUEL
Secrétaire départemental
du Puy-de-Dôme


Je contribue
La contribution

forum info modere