Mobilisation chez Conforama Clermont-Ferrand : :

Les salariés doivent être respectés !

Inquiets pour leur avenir, ces derniers ont en effet décidé d’une journée de mobilisation nationale pour dénoncer les menaces pesant sur 288 emplois de sept Services Après Vente, les pressions et la flexibilité dont ils sont victimes et pour exiger plus de respect et une augmentation de leur pouvoir d’achat.


15 novembre 2012

Cyril Cineux, conseiller municipal de Clermont-Ferrand et secrétaire fédéral du PCF 63 est allé soutenir, ce jeudi 15 novembre, les salariés en lutte de cette enseigne.

Inquiets pour leur avenir, ces derniers ont en effet décidé d’une journée de mobilisation nationale pour dénoncer les menaces pesant sur 288 emplois de sept Services Après Vente, les pressions et la flexibilité dont ils sont victimes et pour exiger plus de respect et une augmentation de leur pouvoir d’achat.
Comme beaucoup d’enseignes commerciales, Conforama se porte bien voir même très bien sur le plan financier. Malgré une crise qui s’aggrave chaque jour, l’entreprise a enregistré un Chiffre d’Affaire (CA) de plus de 3 milliards d’euros en 2011. De plus, une dizaine de nouveaux magasins ont ouverts sur le territoire national et 5 à l’étranger.

Nous le voyons avec le cas de Conforama, qui jouit d’une excellente santé financière, il y a la possibilité de respecter les salarié-e-s, d’augmenter sensiblement leur pouvoir d’achat et de créer de l’emploi dans ce secteur. Le licenciement, la peur des lendemains ne sont pas des fatalités pour les salariés. Il est vraiment possible d’orienter une autre politique en interdisant les licenciements boursiers, en augmentant les salaires et en portant le SMIC à 1700€ brut.

Le PCF, ses militants et ses élus, apporte son soutien plein et entier aux salariés de Conforama dans leur lutte légitime et nécessaire.


Je contribue
La contribution

forum info modere