Les salariés d’Aubert & Duval sont en lutte pour des augmentations de salaires

Depuis lundi, les salariés d’Aubert et Duval sd’Issoire et des Ancizes Comps revendiquent légitimement 2,4% d’augmentation de salaire, l’embauche de tous les intérimaires en fin de mission et le rétablissemnt d’un dialogue social. Hier, une cinquantaine de grévistes se sont rendus à Paris devant le siége social d’Aubert et Duval où se tenait une réunion des actionnaires. Une délégation a été reçue, le comptre rendu nous sera fait ce jour à 15H, lors de l’assemblée générale du site d’Issoire.


21 mai 2012

« L’ambiance est dégradée, les sanctions disciplinaires pleuvent, les conditions de travail sont désastreuses, les investissements sont stoppés et la sous-traitance augmente et cela sans justification économique et sans état d’ême, les salaires stagnent et nous travaillons plus et gagnons moins. »

Et pourtant l’argent existe chez Eranet, preuve en est :
En 2011, le groupe a distribué à ses actionnaires 186 M€ dont 69M€ à la famille DUVAL. Et en 2012 120 M€ seront distribués aux actionnaires dont 45 M€ à la famille DUVAL.

Le PCF, le Front de Gauche, leurs élus, militants et candidat-e-s ont apporté et apporteront, par leur présence, leur soutien aux grévistes. Beaucoup de salariés gagnent près de 1533€ brut. Comment vivre avec si peu dans une période ou le coût de la vie culmine à des niveaux jamais atteints. Il parait donc urgent d’augmenter les salaires.

Eléonor PERISE,
Candidate du Front de Gauche sur la 4ème circonscription du Puy-de-Dôme


Je contribue
La contribution

forum info modere