Clermont Ferrand :

Le protocle d'amitié avec la ville de SIVAS

Le Groupe communiste est extrêmement surpris que le protocole d’amitié avec la ville de Sivas ait pu être signé, notamment après qu’un des adjoints de la ville ait attiré l’attention du Maire.


21 mai 2010

Le groupe communiste condamne fermement et résolument ce protocole d’amitié.

La majorité municipale, dans sa diversité, travaille jour après jour pour faire de Clermont une ville agréable, une ville du vivre ensemble.

Ce qui est aux antipodes de la haine, du rejet de l’autre, du repli sur soi que prône l’extrême droite en Turquie comme partout ailleurs.

Nous demandons donc au Maire de rompre ce protocole d’amitié avec la ville de Sivas et de rechercher une ville dirigée par des démocrates avec laquelle Clermont Ferrand pourrait signer un protocole d’amitié pour développer et renforcer nos liens avec la Turquie.


Je contribue
La contribution

forum info modere