CGPME : :

Le beurre, l’argent du beurre et la crémière !

Il est assez ironique de recevoir des cours juridiques et des leçons économiques et fiscales, de la part d’une organisation qui reste scotchée aux vieilles recettes libérales qui nous ont conduits à la crise et à toutes ses conséquences néfastes pour l’emploi et le tissu économique du pays.


9 novembre 2012

Et d’autant plus ironique quand on sait que l’offensive contre le SMTC et le service public des transports clermontois, est menée par Jean-Pierre LAVIGNE (Physiomins) dont le nom a été évoqué dans la composition de l’association de l’opposition municipale clermontoise. Ceci explique-t-il cela ?
Après l’annonce des mesures gouvernementales et notamment le transfert de 20 milliards de cotisations sociales sur les ménages, la CGPME en veut toujours plus. Pour elle, la solidarité ne doit avoir qu’un seul sens : celui qui va de la poche des salariés à la caisse des entreprises.

Les élus communistes s’élèvent vivement contre cette tentative politicienne de s’attaquer au financement du service public du transport urbain.

Jacques LANOIR
Conseiller municipal de Clermont-Fd
Président du Groupe Communiste à Clermont Communauté


Je contribue
La contribution

forum info modere