Laurent Wauquiez, porte parole de la Droite asociale

Pour combattre « l’assistanat », Laurent Wauquiez, fondateur du club politique de la droite sociale, a défendu, entre autres propositions, l’idée de « réserver une partie des logements sociaux à ceux qui travaillent ».


27 octobre 2011

Après avoir proposé l’obligation pour les chômeurs de travailler gratuitement, Laurent Wauquiez récidive. Membre d’un gouvernement incapable de produire une politique du logement digne de ce nom, Laurent Wauquiez tente d’opposer les travailleurs et les demandeurs d’emploi. Ce genre de procédé en dit long sur la nature profonde des individus qui nous gouvernent et qui, pour se promouvoir, sont prêts à transformer la société en un vaste champs de bataille. Ces artifices de communication ne feront pas oublier le désastreux bilan de l’UMP en matière de logement : 3,6 millions de mal logés en France selon la Fondation Abbé Pierre. En fait de droite sociale, c’est plutôt du qualificatif d’asociale qu’il faudrait rebaptiser l’officine de promotion de la petite personne de Monsieur Wauquiez.


Je contribue
La contribution

forum info modere