Régional : :

La sanction comme dialogue social ?

Pour faire reculer les salariés qui luttent contre le projet de restructuration d’Air France, la direction de Régional choisit, encore une fois, l’intimidation et la sanction contre des syndicalistes.


20 août 2012

2 responsables de la CGT viennent d’être injustement condamnés à une mise à pied. Cette sanction intervient juste après un mouvement de grève contestant le plan Transform 2015 qui prévoit d’imposer 20% de gain de productivité à l’ensemble des salariés de la compagnie aérienne, dans le but de dégager un sureffectif de plusieurs milliers de postes à supprimer à Air France avec un démantèlement de ses filiales (Regional, Britair, Airliner).

Tous les prétextes sont bons pour intimider les salariés et fouler aux pieds les convictions de syndicalistes engagés dans une lutte pour la dignité des salariés et la sauvegarde de l’emploi.

Au nom de la Fédération du PCF du Puy-de-Dôme, Cyril CINEUX, secrétaire départemental et président du groupe Communiste de Clermont-Fd, tient à apporter tout son soutien aux syndicalistes en butte à l’injustice patronale et à protester vivement contre cette tentative d’intimidation. Encore une fois, ceux qui se battent pour défendre leurs droits et l’emploi sont sanctionnés alors que ceux qui bafouent les droits et détruisent l’emploi sont qualifiés de « réalistes ».

Le PCF mettra tout en œuvre pour que le changement entre aussi dans les entreprises et dans les rapports salariés-patrons.

Pour la Fédération du PCF

Cyril CINEUX

Secrétaire Départemental


Je contribue
La contribution

forum info modere