TRACT DEPARTEMENTAL - PCF 63 :

La démographie : un alibi pour les capitalistes

Prendre prétexte de l’augmentation de la durée de vie pour allonger le temps de travail soit par le report de l’âge légal de la retraite comme le propose le gouvernement, soit par l’augmentation de la durée de cotisation comme le propose une partie de la gauche, est exactement ce qu’attend le Medef.


28 octobre 2010

Télécharger

Cet allongement du temps de travail ne réglera rien sur le fond. Aujourd’hui, l’âge moyen de sortie du monde du travail est de 59,4 ans avec un taux d’emploi des 55-64 ans à 38,2%. Avec des entrées dans le monde du travail de plus en plus tardive, la retraite à taux plein sera inatteignable dans ces conditions pour les jeunes générations. Ce sera alors le choix des assurances privées et de la capitalisation. Voilà la vraie raison de l’allongement du temps de travail.

Ce sont les richesses créées qui financent les retraites. De 1960 à 2008, la productivité horaire du travail a augmenté de 70%. Cela veut dire qu’un salarié d’aujourd’hui produit 2 fois plus qu’un salarié des années 60.

Y-a-t-il suffisamment de richesses créées pour financer nos retraites ?

C’est la seule question qui vaille. La réponse est oui car avec près de 2 000 milliards de richesses créées chaque année il y a de quoi financer nos retraites. Quand les profits des entreprises du CAC40 ont augmenté de 86% en un an, se situant à 41,6 milliards d’Euros, c’est une autre répartition des richesses qu’il faut.


Je contribue
La contribution

forum info modere