LOPPSI II

La loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure (loppsi2) à comme but principal de renforcer l’arsenal répressif contre la délinquance et la criminalité. Cette loi est profondément emprunte du discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy et traduit parfaitement les orientations sécuritaires de la majorité. Les 142 dispositions qui la constitue suivent à la lettre le dicton de Jean François Copé : « La sanction est la meilleure des préventions ».

Revers de médaille pour la majorité, cette loi, en plus de tuer le social et la prévention est profondément anti-constitutionnelle. Ainsi, jeudi 10 mars, Pas moins de treize dispositions dont été censurées par le Conseil constitutionnel. C’est la première fois dans l’histoire de la cinquième république qu’autant d’articles sont censurés.



 

LOPPSI 2

loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure

Le projet de « loi d’orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure » (dite « LOPPSI 2 ») est examiné cette semaine en deuxième lecture à l’Assemblée nationale. Les organisations membres et partenaires du Collectif Liberté Egalité Justice (CLEJ), inquiètes de l’absence de réel débat concernant ce texte, tiennent à alerter les citoyens sur les dérives dont il est porteur, qui mettent en péril les équilibres démocratiques de notre pays.


Mise en ligne : 19 novembre 2010Suite