Journal de la section Puy-Guillaume :

L'EVEIL DE LA DORE

Des communes remparts contre l’austérité

La politique du gouvernement tourne le dos aux engagements du candidat Hollande. Elle ne permet pas de sortir de la crise, et, au contraire, fait chaque jour des cadeaux supplémentaires aux grandes entreprises et à la finance au détriment des salariés, de l’emploi et des collectivités territoriales. Pour les communistes et le Front de Gauche, cette politique mène notre pays dans le mur, et nous ne lâchons rien pour que le cap soit inversé, et qu’une véritable politique de gauche soit enfin conduite.


18 mars 2014

A l’heure où la précarité fait des ravages, privant de plus en plus de femmes et d’hommes de notre pays des droits humains les plus fondamentaux, nos communes deviennent de plus en plus souvent le dernier rempart pour trouver une solution aux souffrances sociales, et pour répondre aux besoins. C’est pourquoi les 23 et 30 mars prochains, les élections municipales et communautaires sont un enjeu essentiel pour notre avenir.

Les candidates et candidats communistes, ou soutenus par le Parti communiste français, ont bien conscience que nous ne règlerons pas, à gauche, et notamment avec le PS, nos désaccords nationaux à l’occasion des élections municipales. Mais ces élections doivent être l’occasion de démontrer la détermination de toutes celles et ceux qui avaient choisi le changement à exiger de vraies politiques de progrès social au niveau local.

Ce que nous voulons, dans l’immédiat, c’est être utiles aux gens. Nous pensons qu’il faut répondre aux attentes tout de suite, en participant là ou c’est possible à des municipalités qui s’engagent au service de l’intérêt général, de la solidarité, du maintien et du développement des services publics locaux.

Pour nous, cet enjeu politique est essentiel. Nous continuons de faire prévaloir « l’humain d’abord », pour que nos communes ne cèdent pas face aux politiques d’austérité conduites en France et en Europe.


Je contribue
La contribution

forum info modere