JUSTICE ET TRANQUILITE

Le drame tant redouté depuis la nuit de la Saint Sylvestre est malheureusement survenu hier : après avoir passé plus de dix jours dans le comas le jeune clermontois Wissam El-Yamni est décédé. Dans ce moment douloureux nous avons une pensée toute particulière pour sa famille, ses enfants et ses amis.


10 janvier 2012

Il est indispensable que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette interpellation ayant entraîné la mort d’un homme. C’est une tragédie pour la jeunesse et la population de ces quartiers et plus largement pour toutes les Clermontoises et Clermontois. Les deux policiers ayant procédé à l’interpellation doivent être suspendus de leurs fonctions en attendant que la justice puisse faire son travail. C’est une mesure de justice et d’apaisement.

Depuis plus d’une semaine, les quartiers de la Gauthière, la Plaine, les Vergnes et Croix- Neyrat vivent sous une pression extrême. Le déploiement d’un important dispositif policier avec cars de CRS, hélicoptères et 420 agents nous parait être une réponse disproportionnée, rajoutant de l’huile sur un feu qui a déjà fait beaucoup trop de dégâts.

Les populations des quartiers Nord de Clermont-Ferrand sont d’abord victimes de cette situation, des agissements d’une poignée d’individus comme du bouclage policier. Elles ne doivent plus être stigmatisés de cette façon et être ainsi des outils politiques au service d’un pouvoir en mal de réponses aux principales difficultés rencontrées par les citoyens des quartiers : précarité, chômage, discriminations…

Au-delà de ce drame et selon de très nombreux témoignages des habitants des quartiers nord de Clermont-Ferrand, nous déplorons que le quotidien des jeunes soit dominé par les discriminations en tous genres ou les contrôles d’identité quasi permanents. Ces pressions doivent cesser, la République ne peut se comporter ainsi. Elle doit au contraire contribuer à l’ouverture d’un véritable dialogue permettant de trouver ensemble des réponses aux nombreux problèmes posés, à redonner au lien social de la pertinence, bref à travailler au « vivre ensemble » plutôt qu’à l’opposition des uns aux autres.

Cyril CINEUX,
Secrétaire Départemental du PCF 63
Président du groupe communiste à la Mairie de Clermont-Ferrand


Je contribue
La contribution

forum info modere