FICHES SUR LA CRISE FINANCIERE


 

Argumentaire sur la dette

Ils nous ont imposé, traité après traité, loi après loi, la plus totale déréglementation de nos législations et de notre économie. Les mêmes prétendaient : « maîtriser la crise », « refonder le capitalisme », « sanctionner les patrons voyous », sans parler de « brider les pratiques spéculatives » ou encore de « créer de la moindre relance ». Ils ont totalement échoué !


Mise en ligne : 24 octobre 2011Suite

Pourquoi refuser l'union sacrée demandée par Sarkozy ?

Face au risque d’effondrement du système financier international, les Etats sont intervenus pour racheter les actifs pourris, recapitaliser les banques défaillantes, restaurer la confiance : 700 milliards de dollars aux Etats-Unis (555 milliards d’euros) ; 1700 milliards d’euros en Europe. En France, le plan Sarkozy porte sur 360 milliards d’euros, alors qu’on disait “ les caisses vides ” pour (...)


Mise en ligne : 28 novembre 2008Suite


N'est-ce qu'une crise de la finance dérégulée ?

Bien plus qu’une crise du libéralisme et de la finance dérégulée, tout cela témoigne d’une maturation nouvelle de la crise systémique du capitalisme mondialisé. Le système est devenu “ fou ”, non parce qu’il aurait dévié d’un capitalisme “ normal ” et “ sain ”, comme le prétend N. Sarkozy, mais parce que sa logique de rentabilité financière, “ l’argent pour l’argent ”, est poussée à son paroxysme. C’est donc des (...)


Mise en ligne : 28 novembre 2008Suite

Qu'est-ce qui a mis le feu aux poudres ?

L’étincelle est partie des Etats-Unis. Mais le feu s’est rapidement propagé au monde entier, tant le terrain avait été rendu sec par des années de fuite en avant dans la croissance financière des capitaux et la spéculation, à partir du levier de l’endettement, contre l’emploi, les salaires, les services publics. Des crédits “ à risque ” (subprimes) ont été largement distribués, outre-atlantique, à des (...)


Mise en ligne : 28 novembre 2008Suite