Congrès des jeunes Communistes

Le Mouvement des Jeunes Communistes de France a tenu son congrès à Gennevilliers (Hauts de Seine), et à cette occasion a fêté ses 90 ans de lutte(s) contre le capitalisme. La fédération du Puy de Dôme y était représentée par quatre délégués, deux lycéens et deux étudiants, dont c’était la première expérience, mais qui venait pour défendre fermement les réflexions et analyses produites par l’ensemble des camarades lors du Congrès local.


27 avril 2010

Le Mouvement des Jeunes Communistes de France a tenu son congrès à Gennevilliers (Hauts de Seine), et à cette occasion a fêté ses 90 ans de lutte(s) contre le capitalisme. La fédération du Puy de Dôme y était représentée par quatre délégués, deux lycéens et deux étudiants, dont c’était la première expérience, mais qui venait pour défendre fermement les réflexions et analyses produites par l’ensemble des camarades lors du Congrès local.

Cet anniversaire ne fut pas marqué par des effusions de joie, mais plutôt par une profonde réflexion sur les changements politiques de ces dernières années. En effet, depuis notre dernier Congrès en 2006, deux évènements majeurs sont apparus : l’accession de Nicolas Sarkozy au pouvoir et la crise du capitalisme.

De ces deux faits marquants, les jeunes ont été les premières victimes, car ils sont les cobayes d’un système qui ne cherche qu’à toujours plus précariser les travailleurs et à les soumettre aux exigences du capital.

Toutefois, les jeunes ne se sont pas laissés dupés par l’offensive idéologique de la droite, relayée par les mass-médias, et ils ont massivement participé aux mouvements sociaux. Cependant, ces mobilisations peinent à trouver une expression politique, puisque le nombre d’adhérents à notre organisation stagne autour de 12000 et que le taux d’abstention des jeunes aux dernières élections n’a jamais été aussi important. Il fallait donc nous interroger sur notre projet, et davantage encore sur nos pratiques militantes : comment rassembler et organiser cette révolte qui s’exprime de diverses manières mais de façon continue dans la jeunesse ?

Ce Congrès a apporté un début de réponse. En effet, il est ressorti des débats que, pour une majorité des jeunes, l’engagement politique paraît trop abstrait et que la perspective d’un changement global de la société semble quasi-irréalisable. Pour convaincre que l’on peut changer beaucoup, il nous faut donc montrer que l’on peut changer un peu. Les Jeunes Communistes ont donc acté la poursuite de la campagne « De nouveaux droits pour les jeunes », lancée en 2009.

Localement, nous allons donc travailler à l’élaboration de propositions politiques en direction de la jeunesse (gratuité des transports en commun, Pass-culture, aides au CROUS, bataille emploi-formation,…), et ce notamment à l’échelle régionale, puisque le rapport de force instauré par le score de la liste Front de Gauche aux dernières élections doit être un premier pas vers la transformation de la société.

Mais, ce Congrès fut aussi l’occasion de rappeler nos liens avec des organisations progressistes du monde entier. Et le symbole le plus fort de notre engagement internationaliste a sans aucun doute été la venue de Hind Khoury, déléguée générale de l’Autorité Palestinienne en France, pour nous lire une lettre de Salah Hamouri, jeune prisonnier franco-palestinien, détenu depuis 5 ans dans les geôles israéliennes.

Pour nous, jeunes communistes, qui portons l’exigence de paix à travers le monde, alerter l’opinion publique sur la situation des Palestiniens, comme nous l’avons fait en janvier 2009 durant l’invasion de la bande de Gaza, doit être une priorité. C’est pourquoi, une campagne nationale est lancée pour la libération des prisonniers politiques et la création d’un état palestinien indépendant.

Riche de cette expérience de Congrès, formatrice tant sur le plan de l’analyse politique, que sur celui de la pratique militante (les échanges sur ce sujet avec des camarades d’autres fédérations auront été très bénéfiques), les Jeunes Communistes du Puy de Dôme vont se ranger en ordre de bataille et tenter d’amplifier leur action. Rendez-vous le 1er mai…


Je contribue
La contribution

forum info modere