Mesures à prendre contre les pics de pollution : :

Chiche à la gratuité des transports toute l’année !

Il faut bien dire que ces derniers jours, avec la clémence du climat, l’air est devenu assez irrespirable dans beaucoup de grandes villes de France, comme Lyon, Paris, Bordeaux, Grenoble mais aussi Clermont-Ferrand. Cette pollution, liée à la stagnation de particules fines dans l’air, constitue un véritable danger sanitaire pour notre société. La France comptabilise au minimum 30 000 morts par an ayant pour cause l’action négative des microparticules. A cause d’elles, les Marseillais perdent 7,5 mois d’espérance de vie, les Parisiens 5,8, les Lyonnais 5,7, les Bordelais 5, les Toulousains 3,6.


17 mars 2014

Face à cette pollution de l’air, de grandes agglomérations française ont décidé de rendre les transports en commun gratuits le temps de quelques jours ou d’un week-end.

Si la Gratuité des transports en commun est utilisée comme réponse lors de pics de pollution comme ceux que nous subissons actuellement en France, c’est que la solution est véritablement pertinente pour faire baisser les taux de particules fines et les émissions de Gaz à effet de serre.

Par conséquent, si nous voulons lutter pour contre la pollution de nos centres villes, nous pensons que la Gratuité des transports en commun doit être appliquée durablement. Cette solution, accompagnée d’un développement de l’offre de transport, de la diversification des modes de déplacements (vélo, marche, bus, train, tram…), de la mise en œuvre d’une véritable inter-modalité permettrait de rendre la ville plus respirable. La Gratuité répond aux questions de développement durable et permet de réintroduire dans le droit aux transports les notions d’égalité et de solidarité.

Jean-Christophe CERVANTES
Secrétaire du PCF Clermont-Fd

Cyril CINEUX
Président du groupe communiste au Conseil municipal de Clermont-fd


Je contribue
La contribution

forum info modere