Chavez appuie la création d'une nouvelle organisation américaine sans les Etats-unis

Vers la fin du colonialisme des États-unis en Amérique Latine et les Caraïbes.
La Nouvelle organisation sera créée lors du Sommet de Caracas en 2011.
La décision a été prise à l’unanimité, conformément à la vocation démocratique de la nouvelle organisation interaméricaine.


14 juin 2010

Chavez : « la création d’une nouvelle organisation latino-américaine mettra fin au colonialisme des États-unis »

Lors du XXIème Sommet du Groupe de Rio et IIème Sommet d’Amérique Latine et des Caraïbes pour l’Intégration et développe-ment (CALC), dénommé « Sommet de l’Unité », qui s’est déroulé à Cancun (Mexique) le 23 février passé, a été approuvé la création de l’Organisation des Etats Latino-Américains et Cari-béens (OELAC). Cet organisme, qui n’inclura ni le Canada ni les Etats-Unis, servira à renforcer les relations commerciales et diplomatiques entre les pays du bloc sud-américain et caribéen.

Le Président vénézuélien, Hugo Chavez, a insisté sur la nécessité de consolider ce nouvel orga-nisme régional qui permettra de mettre fin au colonialisme des États-unis sur le continent et d’avancer vers l’intégration régio-nale : « Tout ce qui nous oriente vers le rapprochement, le respect et la diplomatie, est positif. Nous devons être en mesure de sur-monter cela, et de discuter, de résoudre nos différents », avait-il remarqué. Le projet de création de cet organisme permettra, d’une part, de surmonter les défaillances de l’OEA en matière de résolution des conflits régionaux et, d’autre part, à contrecarrer la tendance grandissante de l’OEA à s’opposer aux processus de changement sur le continent.

L’objectif de cet organisme sera de faire fusionner les activités développées actuellement au sein du Groupe de Rio avec celles développées par la Caribbean Community « CARICOM », en une seule structure régionale libérée de l’influence des États-unis.

La configuration juridico-politique de cette nouvelle institution sera définie lors du prochain sommet du groupe de Rio qui aura lieu en 2011 à Caracas. Il est important de noter que l’initiative a compté jusqu’à présent sur un large consensus sud-américain, l’une des déclarations les plus emblématiques étant celle du Président mexicain Felipe Calderon :

« Il est temps de concrétiser l’unité des latino-américains et des caribéens, dans un espace qui consolide et approfondit nos processus démocratiques et qui garantisse les libertés de tous. Je suis con-vaincu qu’en travaillant ensemble, les pays d’Amérique Latine et des caraïbes pourront développer une croissance économique qui nous aidera à renverser l’évolution de la pauvreté ».

La décision historique prise à Cancun fut également célébrée par d’autres leaders de la région tels que Raul Castro, qui, en d’autres occasions, avait suggéré la dissolution de l’OEA, ou encore Luis Ignacio Lula Da Silva, qui a été proposé par le Président vénézuélien comme Secrétaire général de la future organisation latino-américaine. Pour sa part, le Président brésilien a suggéré que le nouvel organisme puisse permettre « de discuter des problèmes de ces pays avec plus d’ouverture et, en même temps, de découvrir les potentialités d’investissements mutuels, de troc commercial et d’intégration dans les domaines politiques et culturels ».

La déclaration finale du sommet, au-delà de la création de l’organisme, contient 87 points sur des sujets tels que la crise financière internationale, le commerce, l’énergie, l’intégration des infrastructures, le développement social, la circulation des personnes, le développement durable, la gestion des catastrophes naturelles, les droits de l’homme et les questions de sécurité et de coopération Sud-Sud.

Après avoir assisté au Sommet, le Président Chavez a déclaré : « Nous pouvons affirmer, maintenant et ici, depuis les terres latino-américaines, que le rêve et le projet de Bolivar ont ressuscité, eux qui étaient restés en suspens ici, au Mexique, à Tacubaya en 1828, à l’endroit même où est mort le Congrès de Panamá ».


Je contribue
La contribution

forum info modere