Le travail du Dimanche, c'est toujours non ! :

CORA


23 janvier 2017

Le l’hypermarché CORA a décidé d’ouvrir tous les dimanches matin. Pour les clients du magasin, certains pourront trouver alléchante cette offre d’ouverture élargie mais ne faut-il pas voir plus loin ?

Pour les salarié(es), déjà disponibles 6 jours de la semaine à des horaires variables c’est une nouvelle et grave perturbation de leur vie et de celle de leur famille.

En fait quel est l’objectif des patrons de CORA : élargir le chiffre d’affaire. Mais ce qui est dépensé le dimanche par les clients ne le sera pas le reste de la semaine. C’est donc sur l’offre des petits commerces de proximité que cette concurrence exacerbée va s’exercer.

La question que nous posons est la suivante : quelle vie voulons-nous ? Lorsque la corvée du dimanche sera généralisée à l’ensemble du monde du travail, nous restera t-il du temps pour la vie de famille et les loisirs ?

L’aubaine pour les propriétaires de CORA ce sont les lois Macron et El Khomri (loi travail) qui favorisent ces nouveaux modes de consommation en cassant le code du travail, en désorganisant nos vies, et qui supprime l’obligation de doublement de salaire et du repos compensatoire. En effet, La loi oblige désormais une majoration de salaire de 30 % pour les heures travaillées, ou devrait-on dire imposées, le dimanche. Soit une majoration de 2,90 €...

C’est pourquoi les communistes soutiennent sans réserve les salarié(e)s de CORA en lutte contre ce mauvais coup.


Je contribue
La contribution

forum info modere