COMMUNIQUE DE LA FEDERATION PCF DU PUY-DE-DOME

Le 1er tour des départementales, malgré une participation en hausse, reste marqué par une abstention élevée avec 48,5% d’abstention nationalement et 47,19% dans le Puy-de-Dôme. La défiance s’ancre plus que jamais.

Les résultats confirment le risque d’un basculement massif des départements, annoncent une large victoire de la droite et de l’extrême-droite et un recul massif des voix de gauche.


23 mars 2015

Nous entendons la colère, l’indignation, le dégoût qu’expriment ce vote comme cette abstention massive. Indignation et colère face aux renoncements gouvernementaux vis-à-vis des pouvoirs de la finance, des actionnaires du CAC40, des oukases de l’Union Européenne, aux sacrifices demandés au nom de l’austérité sans autre résultat que la montée du chômage et de la pauvreté, et nombreux sont nos concitoyens qui ne savent plus dans quelle direction est l’espoir.

Dans ce contexte, le Parti communiste avec le Front de Gauche résistent.

La totalisation des résultats publiés par le ministère de l’intérieur rend volontairement illisibles les scores des candidats PCF et Front de Gauche - EELV.

La réalité de ces totalisations est la suivante : les listes soutenues par le Front de Gauche réalisent :

Nationalement le Front de gauche réalise un score de 9,4% et 14,63% dans le Puy de Dôme. Le PCF et le Front de gauche font plus que résister, nous progressons par rapport aux élections de 2008 et 2011.

Après les municipales et les européennes, le message envoyé par les Françaises et les Français est une nouvelle sanction claire et sans appel de la politique conduite depuis 2012. Restera-t-il une nouvelle fois sans réponse ? Entendre ce message des urnes, c’est changer de politique.

Sans attendre, le PCF et le Front de Gauche, continueront d’agir et de rassembler pour cela.

Nous appelons à ne lâcher aucune nouvelle position à la droite et à se donner des points d’appuis pour l’avenir.

A Aubière, Billom, Les Monts du Livradois et St Georges de Mons, aucune voix ne doit manquer aux candidat-e-s présenté-e-s par le Front de Gauche. Chaque élu PCF et Front de Gauche sera un point d’appui pour résister aux politiques d’austérité, développer les luttes et les solidarités concrètes, et pour bâtir une perspective de changement populaire authentiquement de gauche.

Nous appelons au rassemblement face à la droite et à l’extrême droite pour les empêcher d’accéder au levier du département. Mais nous appelons aussi à respecter les électrices et les électeurs du Front de Gauche, à entendre le message qu’ils ont exprimé dans les urnes notamment leur opposition aux politiques d’austérité à l’œuvre dans le pays.

C’est maintenant aux candidat-e-s de gauche présents au second tour de convaincre les électrices et les électeurs.

Au-delà des résultats, nous appelons à la construction d’une gauche nouvelle. Tous les efforts déjà engagés pour construire une autre voie à gauche doivent être amplifiés. Toutes les forces populaires et citoyennes sont concernées. Toutes les forces de gauche sont interpellées. Personne ne peut dire c’est les autres. L’heure est maintenant à la décision, au sursaut, à la construction patiente et déterminée de la seule issue possible : un projet social, solidaire et écologique pour sortir de l’austérité.

Le changement est inéluctable. Nous sommes plus que jamais décidés à y travailler.


Je contribue
La contribution

forum info modere