La fête de l'Humanité :

Beau succés pour le stand des 3 bougnats

+ de 600 000 personnes sont venues souffler les bougies du 80éme anniversaire de la Fête de l’Humanité ! Plus de 50 concerts, un village du livre avec plus de 200 auteurs présents, un espace théâtre, un village du monde avec plus de 80 pays représentés, la Fête de l’Humanité a été l’évènement politique et social de cette rentrée 2010.
Au cœur de la recharge du militantisme et du combat sur les retraites, la fête de l’Huma aura aussi été pour le Front de Gauche le lieu pour lancer le chantier du « programme partagé ».


24 septembre 2010

Cette fête là, si elle fut belle, si elle fut grande et réussie, si elle a drainée 600 000 personnes, cette fête là, plus encore que d’autres, portait des énergies de colère, de peur, de désespoir et de haine.

C’est sur SARKOZY que se sont tournées et se tournent ces énergies, SARKO, omniprésent à la fête de l’humanité, lui qui génère des sentiments terribles dans les têtes des français, lui, qui nous fait avaler des couleuvres jusqu’à l’écœurement.

En photo, en caricature, dans les débats, , en pensée en parole en action et même par omission, SARKO est le pêcher mortel de la France.

Mais cette indignation, cette rage, pour la (le) communiste elles donnent lieu à une alchimie positive et deviennent : lutte, prise de conscience, bataille.

OUI, c’est par millions que nous descendons dans la rue et OUI le gouvernement reste autiste, mais grâce à notre particularité , le communisme, grâce à ce « village » annuel de résistance qu’est la fête de l’huma, nous pouvons venir nous recharger en énergie.

Dans l’année nous sommes souvent seul (e) dans l’usine, le quartier ou le bureau, et les échanges que nous avons pu avoir à la fêtes, les débats, les spectacles et même les teufs d’enfer, tous ces moments de fusions politiques et amicales nous recharge en rage positive, pour partir à la bataille contre les nombreux coup bas de la droite.

Rendez-vous dès le 23 pour se battre et se battre encore contre la réforme inique des retraites.

Patricia AUCOUTURIER - membre du Conseil Départemental

Belle récompense à son équipe pour souffler les bougies du 80éme anniversaire de la fête de l’Humanité.

600 000 personnes qui les 10, 11 et 12 septembre sont venus dans les allées de la Fête, participant aussi à cet anniversaire. C’est Marcel CACHIN directeur de l’Humanité qui a pris l’initiative » le 7 septembre 1930 de créer la Fête de l’Humanité.
A de nombreuses reprises, la fête a été la caisse de résonance des aspirations populaires, du besoin d’unité, de propositions et de projets alternatifs. Ce fut le cas à sa création avec la montée du Front Populaire, à la libération puis dans les grands combats pour battre la droite dans les années 1970 à 1980. La fête est donc un lieu, un moment qui compte. Ne banalisons pas l’impact que peut avoir une manifestation d’une telle importance dans le débat politique, sur le rapport de forces qui peut déboucher pour la bataille et le droit à la retraite à 60 ans.

A notre stand beaucoup de monde s’est arrêté pour prendre un verre où bien se restaurer devant un bon menu auvergnat. Samedi notre stand a connu une animation particulière avec un débat animé par André CHASSAIGNE devant une grande assemblée, poursuivie de la présentation et de la dédicace de son livre « Pour une Terre commune.
Notre stand des 3 bougnats ne peut se tenir et être réussi que grâce à l’engagement des semaines et des mois durant, aussi je tiens à remercier la joyeuse « bande » de camarades qui a œuvrée à faire vivre les 3 bougnats.

Michel WIENZECK - membre du Comité départemental


Je contribue
La contribution

forum info modere