RESF, Confédération paysanne, ... :

"Baillonez-les au mépris de la démocratie !"

« Bâillonnez-les, au mépris de la démocratie ! », telle est l’actualité nauséabonde dans le Puy-de-Dôme. 2 militantes du RESF, Corine MIALON et Marie Luce POUCHARD, sont convoquées au commissariat pour non-respect du délai de prévenance de 3 jours avant une manifestation. Cette convocation fait suite à la manifestation du 8 juin organisée dans l’urgence contre l’enfermement de la famille Sylejmani, et pour dénoncer les méthodes utilisées et l’horreur des politiques à l’égard des sans papiers et de leurs enfants.


16 juin 2011

Dans un contexte généralisé de recul des droits et de déficit démocratique, le caractère de cette méthode de répression impose de le considérer avec attention. S’appuyer sur un décret non appliqué n’est pas qu’une provocation symbolique du nouveau préfet LAMY pour marquer son arrivée et le territoire. La réalité des faits est toute autre :

-  C’est une illustration supplémentaire des méthodes de répression préfectorales mises en œuvre contre les mouvements sociaux, et en particulier envers certains de leurs acteurs et actrices.

-  C’est un pas de plus dans la criminalisation du militantisme, les restrictions à la liberté d’expression et la toute puissance sécuritaire.

-  C’est la contamination idéologique de nos instances étatiques garantes de la liberté de conscience et de l’égalité des droits. C’est le basculement dans l’acceptation d’une gestion populiste et autoritaire.

Il y a une terrible cohérence entre cette politique ethnique, racialisante, colonialiste de l’ immigration « choisie », alimentée ça et là par des discours de stigmatisation, de discrimination, de rejet de l’autre, et l’attaque générale contre le code du travail et les protections sociales, la casse des services publics, la politique européenne (le pacte pour l’euro plus), … : la volonté affichée de substituer la peur, la méfiance, la division, la concurrence aux critères du lien social, du vivre ensemble républicain, à savoir la solidarité, l’égalité, la fraternité et la liberté.

Partie prenante des actions pour la régularisation des sans papiers et de leurs familles, la Fédération PCF du Puy de Dôme soutient totalement les actions de RESF, et apporte toute sa solidarité aux militantes, et demande l’arrêt immédiat des procédures enclenchées, la régularisation de la famille Sylejmani, et l’abrogation de ce décret.


Face à cette atteinte aux libertés individuelles et collectives, à ce déni de démocratie, à cette remise en cause du droit de manifester, la fédération PCF du Puy-de-Dôme appelle ses militant-e-s et sympathisant-e-s à dire notre refus de cette dérive dangereuse, et à participer aux rassemblements de soutien.

Résistons ensemble à une politique qui s’en prend à toutes celles et ceux, français et immigrés, qui ont des liens avec des étrangers. Répondons par la solidarité à la division, par l’intérêt commun à l’exploitation de toutes et tous.

La fédération PCF du Puy-de-Dôme

Jeudi 23 juin, 2 militants de la Confédération paysanne, Claude VOISIN et Aurélien PEJOUX, respectivement président et trésorier, furent interpellés et emmenés au poste de police du 5ème arrondissement de Paris suite a un rassemblement organisé devant le ministère de l’Agriculture, pour l’ouverture du G20 agricole où 30 kg de fumier et des inscriptions à la craie furent considérés comme des actes de dégradation.

Les répressions ne cessent de se multiplier et se systématisent. Après les chômeurs et précaires, les jeunes des cités, les immigrés sans papier, c’est au tour des citoyens qui contestent et revendiquent leurs droits.

Il s’agit là encore d’une politique de la peur que le gouvernement n’hésite pas à déployer pour créer une nouvelle « classe d’indésirables » pour mobiliser idéologiquement la société contre celle-ci afin de satisfaire une minorité de nantis au détriment du plus grand nombre.

Il s’agit là encore, d’une prise de position politique contre les mouvements sociaux afin de les décrédibiliser, d’empêcher toutes formes d’oppositions et de revendications aux politiques d’austérité. Bienvenue dans le « libéral fascisme ».


Je contribue
La contribution

forum info modere