Auversun

AUVERSUN était le premier fabricant et assembleur en Europe à proposer une gamme de panneaux photovoltaïques 100 % recyclables. Cette société Clermontoise, créée en 2008, employait jusqu’à 80 salarié-e-s au plus fort de son activité et réalisait un chiffre d’affaire de + de 20 millions d’€ annuel en 2010 et 2011.


13 novembre 2012

Comment une entreprise leader sur ce secteur d’activité s’est-elle retrouvée en redressement judiciaire en août dernier alors que son carnet de commande était plein pour l’année 2012 ? Trop de zones d’ombre planent sur cette histoire dont le dénouement tragique laisse plus de cinquante salarié-e-s sur le carreau.

Est-ce une problématique commerciale qui a conduit à cette situation ? Quelles stratégies ont adopté ces dirigeants quand on sait que les comptes de l’entreprise laissent entrevoir de troublants investissements, tel qu’une progression d’ « honoraires » passant de 75 000 € à 598 000 € en un an et alors que les brevets développés par l’entreprise ne lui appartiennent même pas ?

Mais où sont passées toutes ces richesses ?
D’importantes subventions ont été injectées dans cette société par les collectivités locales et l’Etat. Trop souvent, les salarié-e-s n’ont pas d’information concernant l’affectation de cet argent tout comme les élus n’ont pas suffisament les moyens de contrôler que l’argent soit utilisé pour l’emploi ou l’innovation.

Là aussi, cela doit changer. Exigeons une commission de contrôle d’attribution et de suivi des fonds publics.


Je contribue
La contribution

forum info modere