16 OCTOBRE, JOURNÉE MONDIALE : LE PCF S'ENGAGE ! :

ALIMENTATION LE DEFI

Plus d’un milliard d’êtres humains meurent de faim, n’ont pas accès à l’eau. Deux milliards sont mal-nourris. Des capitaux apatrides ont accaparé d’innombrables terres, l’équivalent de trois fois la surface de la France en quelques années. La spéculation sur les matières premières agricoles s’emballe sur les places boursières. La planète survit actuellement avec moins de 60 jours de stocks alimentaires.


10 octobre 2012

A nos portes, en France, l’absence de pouvoir d’achat, la précarité ne garantissent pas à tous une alimentation de qualité. Les marges indécentes des distributeurs rackettent le consommateur par le ticket de caisse et pillent le travail paysan.

Le chômage, l’exclusion conduisent à la faim. Au moment où l’Union Européenne s’oriente vers un démantèlement de la Politique Agricole Commune et du plan européen d’aide aux plus démunis.

UNE NOUVELLE POLITIQUE AGRICOLE ET ALIMENTAIRE DOIT VOIR LE JOUR !

Il faut en finir avec les politiques qui affament. Le défi alimentaire du 21ème
siècle doit conduire les institutions internationales à faire respecter la souveraineté alimentaire, droit fondamental des peuples. Une nouvelle organisation mondiale de l’alimentation doit s’affirmer et voir le jour, indépendante de l’OMC, du FMI, de la Banque Mondiale.

En cette Journée Mondiale de l’Alimentation, en rapprochant par la
solidarité, producteurs et habitants des quartiers, le PCF agit pour une nourriture saine et accessible à tous. Le PCF porte avec ses parlementaires des propositions législatives pour une nouvelle Politique Agricole et Alimentaire Européenne, pour l’encadrement des prix alimentaires.

POUR L’ALIMENTATION DE TOUS, DES STOCKS DE SECURITE ALIMENTAIRE

Du 15 au 20 octobre 2012 se tient à Rome une session du comité de la sécurité alimentaire mondiale de la FAO (Nations Unies). A cette occasion aura lieu un G20 des Ministres de l’Agriculture dans un contexte de spéculation sur les matières premières agricoles et avec la promesse
faite il y a plus de 15 ans, promesse toujours non tenue, de réduire de moitié les mal-nourris dans le monde.
Le Président de la République, François Hollande, a évoqué en septembre dernier la question de réserves alimentaires d’urgence. L’occasion en est donnée !

Le PCF : des mesures concrètes
►L’instauration d’une convention internationale sur la non spéculation financière sur les biens alimentaires.
►En France, en Europe, la constitution de stocks publics de sécurité alimentaire.


Je contribue
La contribution

forum info modere