À la une

Conférence de presse du 3 décembre 2014

Ensemble contre l’austérité, pour un département actif et solidaire

Les prochaines élections départementales des 22 et 29 mars 2015 se présentent dans un contexte social et économique qui ne cesse de s’alourdir. La poursuite des politiques d’austérité en Europe comme en France affaiblit toujours plus notre pays, tant sur le front de l’emploi, qu’en matière de protection sociale et de réponses aux besoins du quotidien. Ces choix politiques libéraux s’appliquent avec la même violence aux collectivités territoriales, qui sont désormais doublement attaquées : d’un côté, par le biais d’une baisse sans précédent de leurs moyens, et de l’autre par une volonté d’effacer les échelons territoriaux de proximité que sont les départements et les communes. Ainsi, le projet de budget pour 2015 confirme la soumission aux exigences des marchés financiers qui entendent priver les collectivités de leurs moyens d’action au service de tous. En amputant massivement les moyens des communes, des départements et des régions (- 11 milliards d’euros pour la période 2015-2017, - 28 milliards d’euros pour la période 2013-2017 !), tout en distribuant sans contreparties des milliards de cadeaux fiscaux aux grandes entreprises avec le CICE, le Gouvernement coupe dans les dépenses utiles au plus grand nombre pour mieux servir les privilégiés. Aussi, le Parti communiste français, avec le Front de Gauche, souhaite se saisir de ces élections départementales pour construire l’alternative indispensable aux politiques d’austérité qui portent directement atteinte à l’avenir de nos territoires et à la vie quotidienne de nos concitoyens. Nous voulons aussi en faire un grand moment de mobilisation contre la réforme territoriale.

Lire la suite


 

Reconnaissance de l’État palestinien :

« C'est la voix du droit qui l'a emporté »

Le vote à l’Assemblée nationale et l’adoption de la résolution en faveur de la reconnaissance de l’État palestinien par 339 voix contre 151 marque un jour de réjouissance pour tous ceux qui luttent pour la paix et la justice depuis tant d’années. Les communistes se félicitent du pas franchi par les députés français, un pas qui était attendu d’eux par tous les pacifistes qui veulent la réussite d’une solution à deux États. C’est la voix du droit qui l’a emporté.

Lire la suite


 

De pôle emploi au Medef !

Pour faire entendre un autre son de cloche face à la semaine d’action du Medef qui voulait "dire la souffrance des patrons", la fédération PCF du Puy-de-Dôme a organisé un rassemblement le 8 décembre à 14h avec une manifestation de pôle emploi en direction du medef sur le thème "les vrais assistés sont au Medef". Nous étions une soixantaine pour demander des comptes sur l’utilisation du CICE et (...)

Lire la suite


 

LOI MACRON : LIBÉRALE ET LIBERTICIDE

Le ministre de l’Économie du gouvernement Valls/Hollande défend une loi fourre-tout de près de 160 articles déréglementant le code du travail, cassant le service public du transport, vendant les aéroports et les barrages publics aux spéculateurs, élargissant le travail du dimanche… Sarkozy en a été empêché, Macron le fait. Décidément quand ce gouvernement socialiste dit Liberté, il choisit celle des multinationales contre celle des travailleurs et des usagers. Le projet de loi Macron « pour la croissance et l’activité », est, sous prétexte de satisfaire les dogmes libéraux défendus par Berlin et Bruxelles en menant toute la zone Euro en déflation, une imposture économique et un danger social.

Lire la suite


Actualités

A la poste : reprise des réorganisations

La « pause » dans les réorganisations, annoncée par le président de La Poste, en mars 2012 dernier à la suite d’une série de suicides parmi le personnel, est bel est bien terminée.

Lire la suite



Sécurité sociale en danger !

Non content de satisfaire aux injonctions de la Commission européenne et du MEDEF en baissant le budget de l’Etat, le Gouvernement marque un nouveau virage idéologique avec son projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Il s’attaque désormais aux principes fondateurs de notre système de sécurité sociale, véritable acquis de civilisation, qui veut que «  chacun cotise selon ses moyens et reçoit en fonction de ses besoins.  » Les deux parties de cette célèbre formule, reprise par le ministre communiste Ambroise Croizat pour mettre en place le système de protection sociale français en 1945 et 1946 sont indissociables. Elles fondent aussi le principe d’universalité qui veut que les prestations de sécurité sociale bénéficient à toutes et tous, sans distinction de revenus, puisque les recettes du financement de ces prestations sont précisément assises sur des cotisations en fonction des revenus.

Lire la suite



Transition énergétique : priorité au service public !

La loi de transition énergétique présentée en Conseil des ministres ce 30 juillet devrait être discutée à l’Assemblée Nationale début octobre.

Lire la suite



Faisons lever le soleil qui vient

Il est des semaines, comme cela, au cours desquelles l’attention préfère se perdre da ns le spectacle des astres, bien plus plaisant que celui des tourments, désormais quotidiens, de la vie politique française. À l’heure où l’homme remontre son inimaginable capacité à surmonter ses limites pour atteindre quelque corps céleste dérivant dans l’immensité de l’univers, notre théâtre de l’ici-bas ne cesse (...)

Lire la suite



COMMUNAUTE URBAINE DE CLERMONT :

AFFAIRE DE SPÉCIALISTES OU DE CITOYENS ?

Au moment ou le malaise social s’amplifie, le gouvernement continue sa politique libérale. La mise en place de la Communauté Urbaine pose des enjeux essentiels sur l’avenir et la place des habitants et de nos communes. Nous avons posé 3 questions à Cyril CINEUX, le Vice-Président au projet communautaire.

Lire la suite



Aussi